Le « mommy brain »

Le « mommy brain »

Est-ce déjà arrivé de vous dire « j'ai accouché mon cerveau en même temps que mon bébé » ou « je pense que je commence à faire de l'Alzheimer » ou «coudon! Mon cerveau est rendu où? ».
Ne vous inquiétez pas, c'est tout à fait normal et il y a un nom à ce phénomène.


Le "Mommy brain" ou en français la "mamnésie" est un mélange de symptômes de perte de mémoire, de manque de concentration et de labilité emotionnelle*.

Un autre terme qui existe est le “brain fog”, ou "brouillard cérébral", qui désigne un ensemble de symptômes tels que des troubles de la mémoire, une incapacité à se concentrer, des difficultés à traiter les informations, de la fatigue et des pensées éparses.

Pourquoi ce phénomène ce produit-il?
Les études montrent que la grossesse modifie le cerveau de la future maman et ce, jusqu’à 2 ans après l’accouchement. En gros, c’est comme si bébé s’était emparé d’une partie de ta tête pour se préparer aux exigences et aux soins dont il aura besoin.
Sans compter l'épuisement postnatal, le post-partum et son lot de changements et de fatigue évidemment. Rien n'aide vraiment au "Mommy brain" quoique vous pouvez tout de même vous aider un peu.

Il est certain que le repos aide pour beaucoup mais je crois que vous faites probablement déjà votre possible pour obtenir ces moments. Si ce n'est pas le cas, pensez-y car le sommeil joue énormément sur ce phénomène et sur le bien-être en général.

Ensuite, en jouant sur votre alimentation. Le DHA (acide docosahexaénoïque) par exemple est un acide gras oméga 3 présent dans la matière grise du cerveau. La carence en DHA chez les jeunes mamans est importante car elles en transmettent beaucoup à leur bébé. À noter que les mères allaitantes ont des carences encore plus importantes!
Donc consommer des bons omega 3, se trouvant par exemple dans les poissons gras ou dans des huiles bio pourraient aider au "Mommy brain".

Dans tous les cas, il est totalement normal d'avoir l'impression que parfois ton cerveau est dans un épais brouillard. Accepter, faire son possible et en rire est le seul moyen pour passer au travers 😊

Lâche pas mom, tu n'es pas seule!

*labilité émotionnelle: Les sautes d'humeur – aussi appelées labilité émotionnelle – se produisent lorsque l'on passe d'une émotion à une autre, rapidement, souvent pendant de courtes périodes. Cela peut aussi inclure des débordements émotionnels – par exemple, rire ou pleurer beaucoup même si l'on ne se sent pas très heureux ni triste.
Source de la citation : https://braininjurycanada.ca/fr/tag/labilite-emotionnelle-fr/
texte écrit par Groupe Womency / Marie-Pier Gauthier 
 
 
 
Retour

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.